7 Wonders – Duel

Présentation

Je cherchais un jeu pour 2 personnes qui soit un minimum sophistiqué et où une partie dure entre 30 minutes et une heure. Les Jeux de cartes à collectionner c’est sympa mais c’est vite coûteux. La plupart des jeux de société 2 joueurs que je connaissais, on en faisait vite le tour. Et je crois qu’avec 7 Wonders – Duel j’ai déniché une perle! Comme on le voit dans l’inventaire à droite, la quantité d’éléments de jeu est raisonnable et permet d’appréhender le jeu en une ou deux parties. D’ailleurs les règles de jeux prévoient une simplification lors des premières parties et c’est une attention sympa.

7 Wonders - Duel

Principe du jeu

L’organisation du premier âge

7 Wonders - Duel

Extrait des règles de jeu montrant les différents âges

7 Wonders - Duel

Les 6 types de cartes

7 Wonders - Duel

Une cité en début de partie

Il faut défoncer son adversaire! Déja ça commence bien parce que j’ai une sainte horreur des jeux coop, mis à part le jeu pour faire des bébés. Donc chaque joueur doit développer sa cité. On va développer l’économie, les technologies et choisir de faire appel aux armées ou non. On a donc trois types de victoires liés aux différents aspects du jeu.

Les Ressources

La partie se déroule en 3 âges. A chaque âge on dispose les cartes d’une façon bien définie, certaines visibles et d’autres non. Chacun son tour on va pouvoir tirer une carte et effectuer une action en fonction de la carte qu’il a choisie. Il pourra donc construire un bâtiment qui lui fournira des ressources(cartes brunes et grises). Taper sur l’autre s’il a une carte militaire(cartes rouges). Acquérir une nouvelle technologie(carte verte). Obtenir un bâtiment qui sert de prérequis pour un autre(cartes bleues) et qui donneront des points à la fin de la partie. Construire un bâtiment commercial qui donnera des bonus économiques(cartes jaunes). Ou enfin échanger cette carte contre de l’or.

Les pièces d’or pourront être obtenues en troquant une carte tirée contre des pièces, le nombre de pièce augmente en fonction de nos bâtiments commerciaux. Et en quand on avance sur le plateau militaire on va pouvoir infliger des dégâts qui vont nous permettre de voler un certain nombre de pièces d’or à l’ennemi.

Pour construire ces bâtiments ou effectuer une attaque militaire, on aura souvent besoin de ressources données par les cartes brunes et grises. Mais quand il nous en manque on pourra acheter ces ressources le temps du tour contre des pièces d’or. Le coût des ressources étant calculé en fonction du nombre de cette même ressource que l’adversaire possède. Ce qui permet de sanctionner le joueur qui négligera une ressource! Et en plus de ça, certains bâtiments commerciaux diminuent le coût de troc d’une ressource!

Les Merveilles (ça ne s’appelle « 7 Wonders » pour rien)

Les Merveilles sont des Batîments spéciaux que l’on a dès le début de la partie mais qu’il va falloir construire. La construction d’une merveille va pemettre au joueur d’activer différents types d’évènements, on va pouvoir détruire des batiments de l’adversaire, lui voler des pièces d’or, gagner un tour supplémentaire, avoir des bonus pour le troc, gagner des points pour la fin de partie, etc. Bref les merveilles envoient du paté et ne doivent pas être négligée. Sur les 12 merveilles chaque joueur en possède 4 et seules 7 merveilles pourront être construites. Ce qui veut dire qu’un des deux joueurs ne pourra construire que 3 merveilles.

Leur puissance étant assez importante leur sélection en début de game est très importante. Pour ne pas être submergé par les règles et regretter son choix de merveilles, le jeu nous propose une sélection équilibrée de merveilles pour chaque joueur lors de la première partie.

7 Wonders - Duel

La victoire militaire

7 Wonders - Duel

Sur le plateau de jeu à gauche on voit un curseur rouge. A chaque fois qu’on tape son adversaire le curseur se déplace vers la cité de l’adversaire. Si on atteint la cité de l’adversaire, on gagne et surtout il perd! (Ma femme a du mal à jouer avec moi, il parait que je suis un mauvais gagnant…)

La victoire Scientifique

Ah la science et toutes ces cartes vertes… Il y a 7 symboles scientifiques différents et 2 cartes pour chaque science. Si un joueur réunit 6 symboles différents il gagne instantanément la partie. Et ce n’est pas tout! Sur le plateau de jeu on peut voir 5 rond vert, ils symbolisent 5 technologies différentes. A chaque fois qu’on réunit 2 symboles identiques dans sa cité on peut choisir d’acquérir une des technologies. Ces technologies vont des quelques pièces d’or en plus au méga bonus de la mort qui tue tout en doublant les dégats militaires!!!!!!!!! C’est pas des lopettes les scientifiques quand on est en guerre!

La victoire économique

C’est la fin du troisième âge, personne n’a été assez costaud pour atteindre la cité de l’autre et personne n’a été assez intelligent pour réunir 6 symboles différents. Du coup on va devoir compter les points. Heureusement le jeu nous fournit un petit carnet pour nous rappeler ce qu’il faut comptabiliser et heu comme vous pouvez le voir sur le carnet ci contre… C’est moi qui ai du faire la vaisselle ce soir là…
Pour les points entrent en jeu certains bâtiments comme les bleus et les merveilles. Il y a également les points de science, les guildes (je vous en parlerai plus loin), les pièces d’or accumulées et l’emplacement du compteur militaire. J’ai négligé les bâtiments culturels…

La gestion du hasard – Le FUN!

Le hasard est ce qui fait qu’un jeu peut être très pénible(comme le monopoly), très frustrant(une mauvaise main au poker) ou incroyablement excitant comme c’est le cas dans notre cas!
Le hasard intervient à plusieurs endroits. Déjà à chaque âge il y a 3 cartes qui sont retirées aléatoirement. Ce qui fait qu’une ressource pourra ressortir moins souvent créant ainsi une pénurie de bois, ou une science pourra complètement disparaître et compliquer la tache de celui qui veut les collecter! 3 cartes retirées d’un paquet de 23 à chaque âge ça permet de sacrément changer l’environnement d’une partie à l’autre.
Ensuite, il y a les répartitions des merveilles qui va se faire partiellement aléatoirement en début de jeu, puisqu’on va n’en sélectionner que 8 parmi 12.
La partie d’aléatoire que je préfère c’est la disposition des cartes à chaque âge. Elle fait qu’on voit la moitié des cartes face cachée! Du coup on peut choisir de choisir la sécurité et de prendre une carte moyenne que l’on connait ou espérer en avoir une super ouf en en tirant une face cachée! Et j’adore ce mécanisme aléatoire qui procure ce qu’il faut d’excitation dans le jeu! Surtout que si on ne peut pas se servir de la carte tirée, on va devoir s’en défausser en se pénalisant nous même et l’adversaire! Plus dur encore, on va pouvoir s’amuser à anticiper qui va pouvoir récupérer le premier une carte, voir même contrer cela en construisant une merveille et obtenir un tour supplémentaire qui va nous permettre de récupérer une carte qu’on veut absolument.
Et dernier mécanisme d’aléatoire, il ya des cartes guildes(3 parmi 7) qui seront introduites dans le paquet du dernier âge. Ces cartes guildes permettront d’obtenir un effet immédiat et des points supplémentaire en fin de jeu. Autant dire qu’on les veut absolument! Mais le hasard de la disposition des cartes fait qu’on est pas assuré de connaitre leur position dans la disposition.

7 Wonders - Duel
7 Wonders - Duel

La première partie

Bien entendu, on se lancer avec le livret de règle juste à coté. Il nous guide plutôt bien. Vu le coût en ressources des merveilles on va pouvoir les négliger au début et c’est tant mieux, parce qu’il y a de nombreux symboles dessus dont la signification n’est pas forcément évidente. De la même manière il y a de nombreux symboles qui apparaissent sur les bâtiments bleus et jaune et on va pas mal feuilleter les règles pour tout comprendre au début. La règle de troc peut sembler compliquée mais après 2/3 utilisations elle vous paraîtra naturelle. Passé le premier âge, on commence à bien saisir les différents aspects du jeu et on va commencer à se soucier des merveilles. Là aussi vous allez faire une pause le temps de lire en détail ce que font vos merveilles puis vous reprendrez tranquillement. Et enfin au troisième âge alors que vous penserez la victoire acquise, vous allez rencontrer les guildes… Et là c’est le drame. Tout peut encore être complètement bouleversé à cause de ces vilaines cartes, ce qui fait que le jeu reste intense jusqu’au bout. D’autant plus qu’elles peuvent être face cachée et que du coup vous allez ignorer jusqu’au dernier moment quel avantage elles vont donner!

La première partie nous a pris 1h20 et  il faut compter 40 minutes à une heure (en sortant le chiant au passage) pour les parties suivantes. Et dès la première partie on a été séduits par le jeu. Comme la distribution est partiellement aléatoire, il est très équilibré et on ne part jamais perdant. Et le fait que les guildes n’interviennent qu’au dernier âge nous empêche de négliger trop d’aspects du jeu, on continue à se battre un peu sur tous les fronts. J’adore le système de pioche, qui va gentiment nous torturer l’esprit pour réussir à piocher une carte avant l’autre et sans cesse nous pousser à nous demander quel est le meilleur choix. Le système de défausse et de troc nous assure d’avoir toujours assez de ressources pour construire nos bâtiments si on est bon gestionnaire.

Conclusion

Ce n’est pas une surprise, ce jeu est le meilleur jeu 2 joueurs que j’ai croisé jusqu’à aujourd’hui. Le thème antique est très sympa. Le système de jeu est vraiment bien étudié. Et jamais on a le sentiment d’être dépourvu ou frustré comme on pourrait l’être dans d’autres jeux avec un mauvais tirage, ou une suite de mauvais coups du sort. Aucune carte n’est forte à l’excès, ce qui fait que la partie évolue a un rythme très agréable. Et le fait de devoir se développer pour gagner, fait que la rivalité n’est pas dominante dans le jeu, bien entendu on va garder un œil sur le jeu de l’adversaire et on va pouvoir essayer de saper sa stratégie, mais sans pour autant avoir envie de lui crever les deux yeux parce qu’il achète une rue de chaque couleur au monopoly…

Ce Jeu est donc vraiment très facile d’accès mais il faudra sans doute de nombreuses parties pour vraiment parcourir toutes les possibilités du jeu. La gestion du hasard permet d’éviter qu’on ne s’en lasse trop rapidement et il existe d’ailleurs une extension que je vais m’empresser d’acquérir et que je vous présenterai plus tard 😉

Si vous cherchez un jeu à deux, je vous conseille de le tester, vous ne le regretterez pas!

7 Wonders - Duel

7 Wonders - Duel
9.8

Matériel

9.5/10

Complexité

9.5/10

Divertissement

10.0/10

Système de jeu

10.0/10

Equilibrage

10.0/10

Pour

  • La gestion du hasard
  • L'équilibrage entre les 2 joueurs. Jamais on se sent vaincu par avance
  • Le cadre antique vraiment bien travaillé
  • la profondeur du jeu, qui fait que même après le dixième partie on va découvrir des nouveaux coups tordus à faire son adversaire.
  • La perfection XD

Contre

  • Le jeu perd quelques points sur la qualité du matériel, parce que j'ai déchiré quelques jetons en les détachant.
  • On se perd un peu avec tous les symboles au début.

About the Author:

Amateur parmi les amateurs, j’ai une maison que je dois faire tenir sur pieds alors je bricole et je fais beaucoup rire les copains quand je leur raconte ensuite XD Ca ne m’empêche pas d’adorer bricoler. A coté de ça je suis un chasseur de champignons un peu geek qui adore ses animaux et les jeux en tous genres!

2 Comments

  1. LEMAIRE David-Alexandre 2 octobre 2017 at 21 h 01 min - Reply

    On dit merci qui ? (non, pas ces deux là)
    Content que ça t’ait plu ! À l’occasion j’ai 2-3 jeux multiplayer à vous faire essayer que j’emprunterai à mon asso

    • Sébastien 3 octobre 2017 at 14 h 34 min - Reply

      Merci David et sa belle XD

      Ce sera avec plaisir! Si ils sont tous aussi bons que celui là, je vais faire exploser mon armoire à jeux XD

Leave A Comment